Accueil > Archives > Nouvelles du libre > Nouvelles - 2006 et avant > Le logiciel libre dans les universités

Le logiciel libre dans les universités

dimanche 16 novembre 2008, par LPI Francophonie 3 Enregistrer au format PDF

La première formation universitaire en Ingénierie du Logiciel Libre s’ouvre à l’Université du Littoral à Calais, avec notamment l’APRIL comme partenaire.

L’Université de Bretagne Sud rappelle l’existence des logiciels libres lorsqu’elle évoque l’opération micro-ordinateurs portables pour les étudiants.

L’Université Rennes 2 a un module Logiciels libres dans son master 2 SIGAT et utilise le logiciel libre Moodle pour ses cours en ligne.

L’Université de Nantes consacre une page aux logiciels libres ou gratuits et une autre au téléchargement de logiciels libres. Par ailleurs l’Université propose en Sciences et Technologies une série de stages et formations non-diplômantes traitant des logiciels libres.

L’Université d’Orléans héberge aussi des logiciels libres.

L’Université du Havre a réalisé un CDROM de logiciels libres en 2006, probablement le Kit Liberté.

Le Centre de Ressources et d’Innovation pédagogiques de l’Université de Limoges a conseillé régulièrement des logiciels libres.

Le Pôle de Ressources Informatiques et Multimédia de l’Université Toulouse II fait la promotion des logiciels Microsoft, comme étant la solution bureautique...

L’Université de Toulouse 1 doit organiser une séminaire « Droit d’auteur, copyright, licences Creative commons : quel(s) espace(s) de diffusion des connaissances et de circulation des savoirs ? » en novembre.

On soulignera également l’initiative de l’Université de Laval (Québec) qui met en place un cours traitant des logiciels libres. Ce cours est non-obligatoire, ouvert à tous (comprendre : cours public) et peut également être suivi par Internet.

Ça change des communiqués sur « L’Éducation nationale vend les produits de Microsoft dès la maternelle » (voir le dossier APRIL sur le sujet).

Nota bene : je n’ai parlé ici que des informations dont je peux disposer, et uniquement pour une moitié ouest de la France (la suite probablement dans une prochaine dépêche).

Complément : l’université de Metz offre un cd-rom de logiciels libres à chaque étudiant au moment de son inscription ; l’université de Pau propose une distribution vive nommée Artouste (basée sur Knoppix avec Xfce et de nombreuses applications).

Source : http://linuxfr.org