Accueil > Archives > Nouvelles du libre > Nouvelles - 2006 et avant > La guerre contre l’ODF continue

La guerre contre l’ODF continue

dimanche 16 novembre 2008, par LPI Francophonie 3 Enregistrer au format PDF

Alors que tous ceux qui se sont penchés sur l’interopérabilité des systèmes ont conclu à la nécessité impérieuse de formats ouverts, pour assurer la liberté des moyens de produire et de lire des documents, cet article prône l’usage de standards de fait (lisez entre les lignes).

Ceci s’inscrit dans la Contre-propagande Microsoft sur l’ODF qui voit son monopole s’effriter suite à des Migrations de plus en plus nombreuses. C’est ainsi que l’on voit les représentants de cet éditeur multiplier ses visites dans les ministères. Le Ministère de l’Économie est cité dans Infoguerre.com. Le président des Maires de Grandes Villes a rencontré les responsables de “Microsoft“ France le 6 décembre. Des témoins ont vu un représentant de Microsoft faire une visite au Ministère de l’Agriculture et de la Pêche quelques jours après que les 120 responsables informatiques ont préconisé la migration vers les documents ODF. Tiens, au fait, le secrétaire général n’a toujours pas signé. Étonnant...

Le RGI qui préconise l’usage des documents ODF est la cible de Microsoft. Le décret d’application du RGI devait être publié le 1er décembre. Il ne l’est toujours pas. On m’a dit que ce serait pour la fin de l’année ; espérons que le père Noël nous l’apportera dans sa hotte, à moins qu’il ne subisse lui aussi des pressions.

Si vous connaissez des membres des collèges d’ARTESI n’hésitez pas à leur exprimer tout le bien que vous pensez de cet article. Pour eux comme pour toutes les collectivités territoriales, les gains sont assurément du côté d’ADULLACT. Les logiciels libres génèrent des emplois locaux, au lieu de coûter cher à la nation.

Source : http://linuxfr.org