Accueil > Archives > Nouvelles du libre > Nouvelles - 2006 et avant > La FSF en guerre contre Windows Vista

La FSF en guerre contre Windows Vista

dimanche 16 novembre 2008, par LPI Francophonie 3 Enregistrer au format PDF

La Free Software Foundation se lance dans une grande campagne de communication anti-Windows Vista, par l’intermédiaire du blog Badvista.org. Son but : dévoiler au grand jour les « nuisances infligées aux utilisateurs » du nouveau système d’exploitation (OS) de Microsoft et promouvoir des alternatives libres « qui respectent la sécurité et la vie privée ».

La fondation prévoit plusieurs actions de protestation et de promotion des alternatives Open Source, dans le but de faciliter l’adoption de OS libres par les utilisateurs PC. "Windows Vista est présenté comme un meilleur produit alors qu’il s’agit d’une véritable mascarade. C’est une régression globale lorsque l’on s’intéresse à l’utilisation et au contrôle d’un ordinateur", a déclaré John Sullivann, directeur des programmes pour la FSF.

« Vista est une vente forcée déguisée en mise à jour. C’est une régression globale si vous considérez l’aspect le plus important lorsque vous possédez et utilisez un ordinateur : votre contrôle de ce qu’il fait .

Evidemment, Windows est déjà un système propriétaire et très restrictif et mérite bien d’être rejeté. Mais les nouveaux "dispositifs" de Windows Vista sont des chevaux de Troie, comparables à de la contrebande, pour imposer encore plus de restrictions. Nous nous concentrerons sur la façon dont "ils" travaillent, comment on peut leur résister et pourquoi les gens doivent s’en inquiéter ».

La première technologie de Windows Vista visée par la Free Software Foundation est le "Trusted Computing". Elle permet de surveiller et limiter l’usage d’applications pour un utilisateur via des puces embarquées sur l’ordinateur et contrôlées par Vista, ce qui bien entendu va complètement à l’opposé de l’idéologie de la fondation.

Pour sa part Peter Brown, le directeur exécutif de la FSF a déclaré : « Alors que Microsoft s’est embarqué dans son plus grand lancement de produit, ses dollars marketing vont être dépensés dans un effort pour duper les médias et la communauté des utilisateurs sur les objectifs de Vista.

Notre campagne va poser les questions importantes. Pouvez-vous, vous ou votre société, être libre ? Pouvez-vous être libéré de Microsoft ? Comme pour notre campagne contre le Digital Restriction Management [DRM], nous cherchons à démontrer que les technologues peuvent être des activistes sociaux, car nous savons le mal que Vista causera.

La fondation envisage d’organiser des actions de protestation, de compiler des articles prenant le contre-pied du discours marketing de Microsoft et de faciliter l’adoption des OS libres par les utilisateurs de PC, comme le tout nouveau gNewSense (distribution Linux fondée sur Ubuntu).

Source : http://www.infogiciel.info