Accueil > Archives > Nouvelles du libre > Nouvelles - 2007 > L’UNESCO récompense Claroline

L’UNESCO récompense Claroline

lundi 17 novembre 2008, par LPI Francophonie 3 Enregistrer au format PDF

Le Directeur général de l’UNESCO remettra leurs prix aux deux lauréats - un diplôme et un chèque de 25 000 USD pour chacun d’eux - au cours d’une cérémonie qui aura lieu au siège de l’organisation, le 19 décembre prochain. Les lauréats ont été choisis parmi 68 projets menés dans 51 pays et une organisation non gouvernementale internationale active dans le domaine de l’accès libre à l’éducation.

Le Prix est placé sous le haut patronage de Sa majesté le Roi Hamad Bin Isa Al-Khalifa du royaume de Bahreïn. Des mentions d’honneur seront également décernées au projet Sésamath de l’Association Sésamath (France) et au projet Enciclomedia de l’Instituto Latinoamericano de la Comunicación Educativa (Mexique).

Le projet Claroline

Claroline est une plate-forme d’apprentissage à distance (PHP/MySQL) initialisée par l’Université de Louvain (Belgique) et distribuée sous une licence libre (GPL) depuis 2001. Elle permet à un professeur de créer des espaces de cours à destination de ses étudiants pour :

- Mettre à disposition des documents
- Composer des exercices
- Construire des parcours d’apprentissage
- Structurer un agenda avec des tâches et des échéances
- Ouvrir des forums de discussion
- Soumettre des travaux
- Publier des annonces
- Travailler en groupe
- Rédiger des documents collaboratifs à l’aide d’un wiki
- ...

La liste est longue et s’allonge encore avec l’arrivée d’un système de modules qui facilite le développement de nouveaux outils (sondages, FAQ, blogs, vidéo-webconférence...)

Consortium Claroline

Le Consortium a vu le jour le 23 mai 2007, lors de la deuxième conférence annuelle des utilisateurs de Claroline qui s’est tenue à l’Université de Vigo, en Espagne. Cette association internationale sans but lucratif a pour objectifs principaux de fédérer la communauté Claroline, de coordonner les développements de la plate-forme et d’en promouvoir l’usage.

Source : http://linuxfr.org