Accueil > Archives > Nouvelles du libre > Nouvelles - 2008 > Facebook ouvre ses sources

Facebook ouvre ses sources

lundi 17 novembre 2008, par LPI Francophonie 3 Enregistrer au format PDF

L’essentiel de Facebook Platform est désormais sous licence Open Source. L’équipe de développement du réseau social explique avoir fait ce choix afin, d’une part, de rendre à la communauté le fruit de ses efforts, et d’autre part de faciliter le travail des développeurs à l’avenir.

Comme l’explique Ami Vora, responsable senior de la plateforme, sur son blog, les développeurs voulant créer des applications pour Facebook pourront ainsi reconstituer la plateforme chez eux et tester leurs développements.

A ce jour, précise-t-elle, un an après le lancement de la plateforme, 24 000 applications auraient déjà été mises en ligne, et 400 000 développeurs y travailleraient actuellement. « Notre annuaire s’enrichit chaque jour de 140 applications, écrit Ami Vora, et près de la totalité de nos utilisateurs ont ajouté au moins une application. »

Facebook Open Platform (fbOpen) est majoritairement sous licence CPAL (Common Public Attribution License), dont le mérite est d’obliger les développeurs à reverser leur contribution en Open Source même si l’application est hébergée - en d’autres termes, cela couvre aussi les services Web.

Pour Gartner, fbOpen est une réponse à OpenSocial

Pour Ray Valdes, analyste chez Gartner, Facebook se devait de répondre à OpenSocial, une initiative lancée par Google et soutenue par Yahoo et MySpace visant à établir un jeu commun d’API (interfaces de programmation) pour les applications destinées aux réseaux sociaux. « OpenSocial a longtemps consisté en une poignée de gens discutant ensemble de spécifications, dit-il, mais maintenant cela prend de la consistance. C’est une spécification qui devient implémentée et déployée. » Ray Valdes applaudit donc l’initiative de Facebook, en soulignant qu’elle pourrait même engendrer des développements plus sophistiqués que les widgets actuels - et pourquoi pas des applications d’entreprise.

Ami Vora explique quant à elle que fbOpen n’a rien à voir avec la concurrence d’OpenSocial. La décision d’ouvrir la plateforme en Open Source aurait selon elle été envisagée dès le lancement.

Source : http://www.lemondeinformatique.fr